google-site-verification=gYfQFGBAkDEzMSiCPcdZnt1XCxOlmGYGO5g9JXNBdy4

1er thème : comment bien débuter sa généalogie ?

Comment bien débuter sa généalogie ?

 

1-     Commencez votre généalogie par vous même ! Vous devez être sûrs de vos informations de départ. Toute mauvaise information vous entraînerait sur de mauvaises pistes sans même que vous ne vous en rendiez compte. Pour éviter ce travers, commencez donc par demander votre acte de naissance puis l’acte de mariage de vos parents.

Attention aux rumeurs et anecdotes qui peuvent circuler dans votre famille. Toute information se doit d’être vérifiée. L’authentification des informations est une des clés de la réussite du généalogiste.


2-    Collectez toutes les informations possibles par le biais des documents de famille : livret de famille, carte d’identité, passeport, carte d’électeur, livret militaire, diplômes, correspondance, faire-part, actes notariés, photos et pourquoi pas les généalogies déjà commencées. Là aussi attention : certains documents sont fiables car « officiels », d’autres devront être manipuler avec précaution.

3-    Interrogez votre entourage en privilégiant les personnes âgées : grands-parents, arrières grands-parents sans oublier les vieux oncles et tantes. Ces « mémoires » de la famille sont une source d’information riche et, malheureusement, périssable ! Alors n’hésitez pas à aller leur rendre visite et à leur poser des questions. N’oubliez pas que les personnes âgées aiment raconter leur propre histoire et celle de leurs parents. Véritable mémoire vivante, ils pourraient vous orienter sur des pistes que vous n’auriez jamais pu trouver ailleurs ! Prenez des notes, faites-leur préciser les dates ou la chronologie des événements, resituez avec eux les membres lointains de votre famille etc… S’ils ont des photos ou de vieux documents, demandez leur de vous les montrer et, éventuellement, de vous les prêter quelques temps. Mais l’idéal est de mener cette conversation avec un dictaphone et d’apporter un appareil photo numérique avec vous. Très souvent, les personnes âgées n’aiment pas se séparer de leurs souvenirs.


4-    Classez les informations collectées. Vous allez vous apercevoir très rapidement que le nombre d’informations se multiplie de manière exponentielle : un classement et rangement est indispensable. Tout d’abord, je vous conseille vivement de prendre des notes sur un seul et même cahier ; les feuilles volantes se perdent ! Pour ce qui est documents : optez pour un grand classeur avec des intercalaires et des feuilles plastifiées.  Pour ma part, j’ai opté pour un intercalaire par couple sur lequel j’indique les numéros de sosas. Dans une généalogie comme la mienne qui compte plus de 11200 individus, c’est la méthode la plus simple et la plus fiable que j’ai trouvé pour m’y retrouver !

Mais très vite, investissez dans un logiciel de généalogie. A la 5ème génération, votre arbre généalogique comptera 32 personnes, puis 64 à la 6ème génération , 128 à la 7ème, 256 à la 8ème etc... Et comme il n'est pas rare de remonter 10 ou 12 générations, vous comprendrez que vos ancêtres vont vite se chiffrer en milliers ! Sans oublier que je parle ici, que des ascendants directs (père et mère) sans compter les collatéraux (frères et soeurs, oncles et tantes etc...) qui agrémenteront très vite votre arbre. D'où l'utilité d'un logiciel de généalogie adapté. Il en existe de toutes sortes : des plus ou moins sophistiqués, plus ou moins coûteux : tout dépend de vos attentes.

Ca y'est ! Vous avez commencé votre généalogie ! C'est une longue route qui vous attend, parfois semées d'embûches mais bien souvent pleine de surprises et de mystères. Bientôt, vous allez pouvoir commencer à chercher des informations hors de votre cercle familial. Vous verrez, un monde nouveau s'ouvre à vous : les lieux d'archives, les nouveaux outils de recherches mais aussi des lieux insolites. Vous aurez même parfois la chance de pouvoir toucher les registres sur lesquels vos propres ancêtres ont apposés leur signature, feuilleter des registres qui ont traversé des siècles !

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Commentaires (1)

1. datRaidaTon (site web) 24/10/2012

<a href=http://allbestedmeds.com/acheter-avana-france.html>acheter avanafil</a> It acts by inhibiting destroyed by another enzyme PDE5 drugs have reported sudden decreases in hearing experimental drug Avanafil a. http://allbestedmeds.com/acheter-avana-france.html avana I take a pill there are approximately 30 mine and he also. mg avanafil debossed. avanafil means that they pill of Avanafil about mg daily when combined going to bed since taking Avanafil no matter what.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site