google-site-verification=gYfQFGBAkDEzMSiCPcdZnt1XCxOlmGYGO5g9JXNBdy4

2ème thème : les lieux de recherches.

Les différents lieux de recherches.

 

Ça y est : vous avez collecté et étudié tous les documents que vous avez réunis dans votre entourage. Maintenant, il va falloir aller chercher les informations ailleurs !

Selon ce que vous cherchez, et selon l’époque, vous n’allez pas vous adresser au même endroit.

* Pour tout ce qui concerne l’état civil de moins de 100 ans, vous devez vous adresser directement aux mairies concernées. Même si la loi sur les archives du 15 juillet 2008 a réduit le délai de libre communicabilité des actes de naissances et de mariages de 100 ans à 75 ans, sachez qu’en majorité, le délai reste de 100 ans. En revanche, en ce qui concerne les actes de décès, ils restent communicables sans délai.

 * Au-delà des 100 ans, vous devez vous rendre en priorité aux Archives Départementales (AD) correspondant au lieu recherché. Néanmoins, beaucoup de petits villages ont conservé un double des archives versées aux AD et acceptent de vous photocopier ou vous retranscrire les actes. Dans ce cas, adressez aux mairies un courrier courtois (ils ne sont pas obligés de répondre à votre requête, si elles le font c’est par gentillesse), soyez précis dans votre demande : noms, prénoms, et date précise de l’acte et joignez une enveloppe timbrée pour le retour.

 Aucune recherche ne sera effectuée pour vous aux AD par les agents y travaillant. Le personnel des AD est là pour vous aider et vous aiguiller dans vos recherches. C’est à vous de vous y déplacer ou d’y envoyer quelqu’un. Vous devez obligatoirement vous y inscrire pour y accéder (l’accès est gratuit, une pièce d’identité suffit). Les supports sur lesquels vous allez effectuer vos recherches dépendent des départements ! Alors que certaines AD vous proposent l’accès direct aux vrais registres, d’autres sont déjà passées au numérique avec accès par ordinateur, d’autres au contraire en sont encore aux microfilms ! Armez-vous de patience et ne perdez pas de vue que la généalogie est un travail de longue haleine. 

 Que peut-on espérer trouver aux AD ?  Tout ou presque du moment que vous avez des informations fiables ! Les documents archivés sont séparés en archives anciennes (antérieures à 1790) et archives modernes (1790-1940). Dans chacun de ces 2 grands groupes, vous trouverez des séries (nommées par des lettres) qui regroupent les archives d’une même nature. Par exemple, la série E (la plus utilisée par les généalogistes) regroupe les registres paroissiaux, l’état civil et les minutes notariales.

 * Les archives communales : toutes les communes ne possèdent d’archives communales. Seules 400 communes sont concernées ; pour les autres, vous devrez vous rendre aux Archives Départementales. Vous pourrez y trouver l’état civil, les registres paroissiaux, le cadastre, les recensements et les listes électorales.

 * En ce qui concerne les archives militaires, c’est aux AD que vous trouverez les documents militaires de vos aïeux : listes de recensement, tableau des tirages au sort, listes des conscrits, numéro de matricule, registre militaire, journaux de marche etc…

 * Le Service Historique de l’Armée de Terre (SHAT) situé au château de Vincennes. Vous pourrez y trouver les dossiers individuels des officiers dans lesquels figurent les affectations, les combats, les blessures, les décorations et médailles reçues. En revanche, pour les sous-officiers et hommes de troupe : il n’y a pas de dossier personnel.

 * Le CARAN : Centre d’Accueil et de Recherche des Archives Nationales situé à Paris. Vous pourrez y trouver, par exemple, les dossiers de naturalisation, consulter les  dossiers de la légion d’Honneur, le minutier central des notaires de Paris…

 * Le CAOM : Centre des Archives d’Outre-Mer : situé à Aix-en-Provence, Ce centre d’archives vous sera utile si vos ancêtres ont vécu hors de la métropole dans d’anciennes colonies, des territoires d’outre-mer ou des pays étrangers.

 * Les archives des affaires étrangères : seules 2 séries peuvent vous intéresser : le service des archives du ministère situé à paris et le centre des archives diplomatiques situé à nantes. Dans le premier vous trouverez tout ce qui concerne le personnel employé par le Ministère des Affaires Etrangères ; quant au second, plus riche, vous permettra d’accéder aux registres paroissiaux des églises françaises à l’étranger ainsi que l’état civil tenu par les consulats de France à l’étranger.


Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site